Avez-vous peur de commencer la moto ?

blog-avez-vous-peur-de-commencer-la-moto-webp

Si la peur est ce qui vous sépare des plaisirs de la moto, lisez attentivement le contenu de cette page.

Nous revenons sur les principaux blocages qui vous empêchent d’entrer dans le monde excitant des deux-roues.

A la fin de cet article, vous aurez des arguments et un état d’esprit pour vaincre la peur de commencer la moto.

Partage cet article avec une copine qui n’ose pas commencer la moto ou qui hésite ! 😉

Les préjugés sont (presque) finis !

Peut-être que le regard des autres vous bloque. Vous n’osez pas commencer la moto, en tant que femme, parce que vous avez peur du “qu’en dira-t-on ?”.

Vous ne voulez pas être vue comme un garçon manqué ?

On vous répète que la moto est un truc d’homme ?

Vous entendez à longueur de journée qu’une moto est trop difficile à manier pour une femme ?

Eh bien sachez que tous ces commentaires et réflexions sont désormais caduques. Aujourd’hui, la moto peut faire partie de votre féminité, au même titre qu’elle fait partie de la masculinité.

En effet, les équipements sont adaptés aux morphologies des femmes. Vous ne ressemblerez pas à Robocop dans votre blouson !

Ensuite, les femmes sont de plus en plus nombreuses à passer le permis moto : Environ 50% des candidats au permis moto sont des femmes !

Pour finir, manier votre moto se fera avec de l’entraînement. Les cours de conduite sont faits pour ça !

Et si le poids ou la hauteur de la moto sont des blocages, rassurez-vous : il existe des modèles légers, avec une hauteur de selle plus basse. Vous n’aurez donc pas trop de difficulté à conduire votre super bécane !

Les blocages physiques et psychologiques

Pour aborder la peur de la moto, on peut distinguer deux types de blocages : les blocages physiques et psychologiques.

Il faut les distinguer car les solutions ne sont pas les mêmes.

Les blocages physiques

Ceux-ci peuvent être de différentes natures : soit vous manquez de force pour pousser votre moto, ou bien vous avez une disposition physique qui vous empêche de prendre la moto correctement.

Si le problème est musculaire, vous devrez passer par du renforcement, notamment au niveau des bras. Lisez notre article au sujet du renforcement des bras pour faciliter votre pratique de la moto.

Si une disposition physique vous empêche de conduire votre moto correctement, demandez des conseils à votre médecin.

Peut-être que vous avez besoin de renforcement musculaire pour contrôler plus facilement votre moto. Pour cela, nous avons crée un programme d’entraînement musculaire qui augmente la force de vos bras.

Les blocages psychologiques

Les blocages psychologiques peuvent être nombreux et le meilleur moyen de les combattre commence d’abord par les accepter. Mais avant de les accepter, vous devez tous les identifier.

Par exemple, prenez une feuille et écrivez dessus la phrase suivante : “Je m’empêche de faire de la moto parce que…“. Vous pouvez ensuite compléter la phrase et la répéter autant de fois que vous identifiez de blocages. Vous connaissez ainsi tous vos blocages.

Poursuivez cet exercice en identifiant au moins une solution à chaque blocage. S’il vous plaît, ne cherchez pas d’excuse et mettez de côté votre penchant fataliste : nous sommes sûres que vos blocages psychologiques peuvent trouver des solutions rationnelles.

Et si la peur persiste, rassurez-vous car les équipements développés aujourd’hui sont robustes et vous évitent bien des blessures graves.

Les normes et protections vous protègent comme jamais auparavant

On vous a toujours répété que la moto est une activité très dangereuse. Au point de vous faire hésiter à en faire.

Si tel est le cas, rassurez-vous : les équipements moto sont comme de vraies armures avec des technologies toujours plus performantes. Les matières utilisées sont résistantes et restent très confortables.

normes-moto-etiquette

Bien sûr, vous ne serez pas immortelle. Mais les accidents sont rares. Votre prudence et vos équipements seront vos meilleurs alliés face aux incidents sur la route.

Bientôt, votre confiance en soi sera dopée

Faire de la moto renforce sérieusement l’image que vous avez de vous-même.

Vous vous prouvez que vous êtes capable !

Cette activité peut devenir une nouvelle part de votre identité. Comme un hobby, la moto est un univers riche et profond et vous épanoui à mesure que vous apprenez les ficelles de ce milieu.

Et disons-le : faire de la moto a toujours un côté “risqué” que les autres vous reconnaissent. Vous apparaissez libre, indépendante et en pleine possession de vos moyens avec un permis moto dans la poche.

Trouvez un blouson à votre style

-21%
Nouveau
-16%
159.00189.00
-24%

A vous les plus beaux itinéraires de France (et d’ailleurs) !

Si vous aimez voyager, visiter des coins reculés ou juste faire des trajets quotidiens, la moto vous permettra de découvrir des paysages à couper le souffle et des endroits intimes, que peu de gens connaissent.

voyage-moto

Peut-être avez-vous l’âme d’une aventurière ? Si c’est le cas, vous pouvez envisager de faire votre prochain voyage à l’étranger accompagnée de votre moto (et pourquoi pas avec vos amis motards !). Bien sûr, ce road trip nécessite de la préparation mais nous pouvons vous le garantir : voyager à moto procure des sensations inégalables.

Quelles sont les histoires que vous vous raconter ?

On se raconte tous des histoires à soi-même.

Parfois, on se monte la tête et on arrive à des conclusions très éloignées de la réalité.

Pour justifier vos peurs, vous trouverez un tas de raisons qui vous déculpabilisent de ne pas faire de moto.

Et justement, ces raisons font partie des histoires que vous vous racontez.

Vous remarquerez que ces histoires, vous les inventez AVANT de passer à l’action. Une fois que vous vous êtes lancé, ces histoires se révèlent souvent à côté de la plaque.

Ainsi, la meilleure façon de débuter la moto, c’est de vous accorder un essai.

Par exemple, demandez à un ami motard de monter avec lui en tant que passagère.

Cela vous permettra de dédramatiser la chose.

Encore besoin d’un dernier encouragement ?

Jetez un œil au témoignage de Pauline, une jeune femme qui s’est engagée à passer le permis moto.

Elle raconte dans cette interview ce qui l’a poussé à commencer la moto et les avantages qu’elle trouve à pratiquer le deux-roues.

Et vous ? Quel est votre blocage pour commencer la moto ?

Dites-le en commentaire ! On est heureuse de vous répondre 🥰

8 Commentaires sur “Avez-vous peur de commencer la moto ?

  1. Sonia says:

    Concrètement c’était plutôt l’aspect financier qui me freinais beaucoup. Mais après réflexion, j’avais tellement envie de me faire plaisir et du bien à la tête (post covid et une vie compliquée) que j’ai sauté le pas. J’ai été bien entouré par mon chéri motard, et mon moniteur super encourageant et pédagogue. D’ailleurs on est resté en contact et maintenant je passe le voir avec ma moto 😜 surtout n eoas baisser les bras. La satisfaction de la réussite ne sera que meilleure !

    • Maxime says:

      Bonjour,
      Merci pour votre témoignage. 😍

      Votre commentaire donne l’exemple aux femmes qui hésitent encore !
      En plus, c’est vrai que la moto a un effet thérapeutique indéniable. 💪

      A bientôt ✌
      Maxime – Team Les Bikeuses

    • Maxime says:

      Bonjour
      Merci pour votre commentaire 👌

      Chez Les Bikeuses, on essaye de distinguer deux types de blocages : les blocages psychologiques et les blocages physiques.
      Nous pensons qu’il faut écouter son corps et prendre soin de sa santé. D’un point de vue physique, vous seule et votre médecin pouvez savoir si conduire à moto est possible.

      Néanmoins, d’un point de vue psychologique, vous pouvez bien prendre des décisions. Peut-être pouvez-vous reprendre la moto en tant que passagère ? Si vous n’avez plus conduit depuis longtemps, vous pouvez toujours reprendre un cours en école de conduite pour retrouver vos repères. Ensuite, faire de petits trajets dans des endroits peu fréquentés vous permettra de reprendre vos habitudes et retrouver vos sensations. 🏍

      En espérant que ces quelques lignes vous donnent au moins l’envie d’essayer ou d’en discuter avec votre professionnel de santé. 💪
      A bientôt ✌
      Maxime – Team Les Bikeuses.

  2. Anne says:

    Bonjour,
    en ce qui me concerne j’ai toujours rêvé d’en faire, hélas je me suis racontée pleins d’histoires et j’ai trouvé un max d’excuses.

    Et la plus belle étant : je suis petite et maigre (1m53 et 38kg) et en plus c’est dangereux.
    Mais j’en ai marre d’avoir peur, alors la semaine prochaine j’ai décidé d’aller prendre taper à la porte d’une moto école, d’abord pour essayer le 125.

    J’ai déjà été passagère, mais la seule (et unique fois) ou j’ai tenté de conduire (une 125 avec un prof d’auto d’école) j’ai fini par terre et j’ai laissé tombé. Ça fait 15 ans.

    J’ai parcouru l’article sur les motos et les petits gabaries, a priori ce n’est pas impossible.
    Reste plus qu’à muscler les bras 🙂
    Merci à vous pour votre travail

  3. Jo says:

    Je fais la formation 125 dans 2 semaines et j’ai peur de pas réussir à passer les vitesses 🙁 c’est compliqué à maîtriser en une journée ?

    • Maxime says:

      Merci pour le commentaire.
      Vous aurez besoin de répéter plusieurs fois la technique pour réussir à passer les vitesses naturellement.
      Vous saurez passer les vitesses en une journée, mais vous le ferez mieux à mesure que vous pratiquez.
      Bon courage, Les Bikeuses sont avec vous ! 🤞🏍

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.