fbpx

Comment choisir un antivol pour ma moto ?

moto

Rien de plus traumatisant pour un motard que de se faire voler sa moto. On a tous ce stress, parfois quand je vais simplement boire un café en ville. Je passe mon temps à scruter ma moto : je ne suis jamais vraiment tranquille. 

Alors le choix d’un antivol, voire de plusieurs antivols doit se faire scrupuleusement, afin d’éviter les problèmes.

Choisir le bon emplacement

Il faut savoir avant tout que la majorité des vols de motos se fait par enlèvement de la moto à l’aide d’une camionnette. Il est donc indispensable, pour au moins retarder les voleurs, de bien arrimer la moto à un endroit fixe. Soit par la fourche ou la roue. Ça freine et ralentit considérablement le vol, voire dissuade totalement les voleurs. 

Bien choisir un emplacement fréquenté, éclairé la nuit et si possible. Pensez à choisir un endroit près d’une caméra de surveillance qui sont de plus en plus nombreuses. Cela joue aussi énormément pour décourager les malotrus.

Quel que soit le système d’antivol choisi, le transporter dans son sac à dos peut s’avérer douloureux en cas de chute. Pour faire le bon choix de l’antivol moto, il est indispensable que le système soit certifié NF, recommandé par la FFMC ou qu’il prote la mention Classe SRA. Toutes ces mentions qui sont exigées par la plupart des assureurs des motards.

Donc, pensez à garder aussi votre facture qui comporte ces mentions que vous devrez transmettre à votre assurance.

Les différents systèmes d’antivol moto

Il existe plusieurs systèmes d’antivol pour votre moto. On va essayer de recenser les plus pertinents, ceux que nous utilisons nous-mêmes.

Le système en U

Le traditionnel système en U, facile à utiliser, peut être équipé d’un détecteur de mouvements. Cela déclenche une sirène quand il change de position. 

Pour lui conserver un minimum d’efficacité, pensez à le sélectionner de la bonne longueur. Pensez au fait qu’idéalement ce serait bien qu’il soit suffisamment long pour fixer la moto à un point fixe . Ceci en excluant d’arrimer uniquement la roue.

Le système en U est vraiment efficace. Attention, les U entrée de gamme résiste peu au vol. Regardez sur l’emballage : il y a une indication du niveau de sécurité. Plus le niveau est haut, plus le prix sera élevé évidemment. Mais bon, c’est quand même mieux pour sécuriser votre moto.

niveau-securite-antivol

Seul problème, ce n’est pas un système que l’on peut facilement transporter. Surtout, ne le mettez pas dans un sac à dos. C’est très dangereux en cas de chute. On emmènera plutôt un bloc disque pour les balades ou les sorties. On vous en parle plus bas.

La chaîne

Le U couplé à une chaîne est compliqué à braquer. Au moins du point de vue du temps nécessaire à neutraliser l’ensemble. Vous pouvez choisir une chaîne couplée à un gros cadenas. Mais là encore, c’est vrai que vous ne pourrez pas la transporter facilement. 

La chaîne est un bon antivol pour votre garage ou votre point fixe où vous laissez votre moto le plus souvent.

Les câbles, sont munis d’une gaine transparente en plastique mais sont pratiquement inefficaces face à des voleurs de moto aguerris. Disons qu’ils font sauter la serrure en un rien de temps. Ou alors ils sectionnent le câble avec une bonne grosse pince. Je l’ai d’ailleurs testé moi-même en perdant les clés de l’antivol. Un gros coup de pince monseigneur et le tour est joué… C’est dire leur efficacité. 

Le bloque-disque

Le bloque-disque est un anti-vol pratique pour les sorties ou les balades. Lorsque vous allez boire un verre quelque part, hop vous sortez le bloque-disque et ça dissuade les voleurs. 

bloque-disque

Par contre, il faut savoir que leur utilité est tout de même remise en question régulièrement. Du moins si vous utilisez seulement un bloque-disque, c’est trop léger. Même les modèles avec alarme peuvent se faire neutraliser rapidement. Mais bon c’est sûr que ça dissuade quand même. Moi je le mets en plus de mon système en U. Ça me rassure et puis je pense que c’est toujours une sécurité de plus. Il faut quand même savoir que les voleurs arrive à dévisser le disque, voire même à déplacer la moto à l’aide d’une planche à roulettes sous la roue. Les alarmes, sirènes ou systèmes satellitaires de repérage, ne remplaceront jamais un système d’arrimage efficace à un point fixe de la moto.

Enfin, la clé codée, qui met hors service le système d’allumage est elle relativement efficace pour une voiture. Elle l’est malheureusement bien moins pour une moto qui dans la majorité des cas n’est pas démarrée lors d’un vol, mais enlevée. 

Donc conclusion : un système en U (d’un bon niveau de sécurité) arrimé à un point fixe + un bloque-disque seront le minimum à investir pour sécuriser votre moto.