fbpx

Comment laver et entretenir sa moto ?

laver-moto

Une moto sale ce n’est pas très esthétique. Mais c’est aussi un risque pour la sécurité. La saleté peut par exemple vous empêcher de repérer une fuite ou une défaillance.

Le prix d’une moto à la revente dépend aussi grandement de son état d’entretien. Or une moto toujours en bon état de propreté résiste beaucoup mieux à l’action du temps et de la météo.

Entretenir sa moto

Bien sûr une moto qui dort dehors par tous les temps et une autre remisée dans un garage pendant toute la mauvaise saison ne nécessite pas les mêmes soins. 

La première étape d’un bon nettoyage d’une moto n’est pas forcément la plus agréable car il faut commencer par le dégraissage. Particulièrement le dégraissage des roues où s’est accumulée une couche de saletés en tous genres. Le mieux est d’utiliser un dégraissant spécifiquement prévu à cet effet. Vous le laissez agir quelques minutes puis vous le rincez à l’eau additionnée d’un peu de savon. Il est fortement conseillé d’utiliser un gant ou un chiffon microfibre pour s’assurer de ne provoquer aucune rayure.

Il ne faut pas négliger de lire attentivement les consignes du dégraissant qui n’est par exemple pas adapté sur les peintures et vernis. Même s’il est tentant de procéder le plus rapidement et le plus efficacement possible, la lance à haute pression est complètement inadaptée au nettoyage d’une moto. Elle pourrait occasionner des dommages sur le circuit électrique, sur les roulements de roue et de direction et sur la chaîne secondaire, sans parler de la selle qu’on imagine aisément gorgée d’eau.

Quelques précautions pour un bon entretien de sa moto

Pour ne prendre aucun risque de faire trop pénétrer l’eau dans la carrosserie qui se dilate quand elle est chaude, il faut laver sa moto au repos. Cela veut dire, laver sa moto quand elle est froide et avec de l’eau également froide. C’est d’ailleurs bien plus efficace pour enlever la boue.

La nettoyer en plein soleil n’est pas recommandé non plus pour les mêmes raisons.

Aucun motard n’a le temps ni l’envie de faire un nettoyage complet après chaque sortie. Ça tombe bien car ce n’est pas forcément nécessaire. Par contre enlever à chaque fois les déjections d’insectes ou d’oiseaux permet d’éviter l’attaque chimique des surfaces. Ça demande pour le coup peu d’effort et votre moto sera toujours présentable.

Après un lavage en profondeur, vérifier que toutes les parties creuses sont bien sèches. Appliquez un lubrifiant sur les axes de la béquille, la chaîne et les câbles. L’opération terminée avec une cire destinée uniquement aux surfaces métalliques de moto, la fera briller comme un sou neuf et la protègera des attaques extérieures. N’oubliez pas non plus de graisser à nouveau votre chaîne après chaque nettoyage.