fbpx

Comment nettoyer ma visière de casque de moto ?

casque-moto-nettoyer-visiere

Chaque motard, motarde, biker ou bikeuse, connaît les désagréments d’une visière de casque moto qui n’est pas nette.

Pendant qu’on roule, le casque ramasse tout ce qui est en suspension dans l’air. Pollution, poussières de diverses origines, pollens et autres mouches, moucherons ou moustiques, voire insectes plus gros.

Tout ce petit monde se mélange à l’humidité de l’air pour vous gâcher la vue à travers votre visière. Il ne faut néanmoins pas céder à la tentation de récurer très rapidement cette visière. Parce que si on a le malheur de la rayer ou de lui faire perdre sa transparence, non seulement on verra toujours plus mal, mais toute la saleté extérieure s’accrochera encore plus vite et plus en profondeur.

Si la visière est très incrustée, il vaut mieux la démonter et la faire tremper quelques minutes dans de l’eau tiède sans frotter. Ceci permet de ramollir les salissures pour pouvoir les éliminer en douceur ensuite.

Quelques gouttes d’un simple liquide vaisselle fera le reste. Il est fortement déconseillé d’utiliser une éponge. Encore moins son côté grattant bien évidemment.

Afin d’éviter toutes les micros rayures qui vont devenir des rayures tout court après plusieurs lavages, la délicatesse est de mise pour le nettoyage de sa visière de casque moto.

Bien entretenir ma visière munie d’un Pinlock

La lentille antibuée Pinlock est particulièrement efficace pour rouler à moto avec un casque intégral ou une visière rabattable.

Cette lentille a très largement prouvé son efficacité. Mais elle est particulièrement fragile et demande quelques précautions pour son entretien.  Il faut la démonter délicatement, la nettoyer à part avec simplement de l’eau tiède. Pour le séchage, il n’y a que l’air libre, même un chiffon doux ne convient pas tant elle est fragile.

Pour ce qui de la visière traditionnelle, on préférera un séchage à l’aide d’un chiffon doux. Ce pour éviter de laisser des traces de gouttes d’eau qui vont s’avérer gênantes quand on reprend la route. Une finition avec un spray déperlant est une façon efficace de limiter les incrustations futures et de mieux chasser les gouttes en cas de pluie.

On ne dira jamais assez non plus que le casque moto n’est pas un vide-poches. Il ne faut pas y stocker notamment les gants ou les tours de cou, qui vont déposer toutes sortes de miasmes dans le casque et sur la visière qu’on aura ensuite sur le visage.  L’utilisation le plus souvent possible de la housse pour ranger le casque moto, est d’une évidence telle que les motards n’y pensent plus !