fbpx

Gants de moto femme homologués : faire son choix

blouson-moto-femme-leger

En moto, les gants sont indispensables pour des questions de sécurité et de confort.

Obligatoire, cet équipement technique est parfois difficile à choisir. Homologués, les gants doivent posséder des caractéristiques techniques correspondant à votre usage.

Selon votre façon de rouler, vous devrez donc faire un choix entre le cuir et le textile, entre les coques de protection et les renforts, déterminer vos besoins en termes d’étanchéité et bien plus encore.

Nous avons rédigé cet article pour vous aider à trouver les gants de moto les plus adaptés à votre type de conduite. Grâce à ce guide complet, vous parviendrez à faire le meilleur choix pour bénéficier de conditions de route optimales !

Comment choisir ses gants de moto femme ?

Si vous avez déjà commencé vos recherches, vous avez sûrement constaté que les équipementiers proposent de nombreux modèles aux caractéristiques variées. Voici les différents critères à prendre en compte pour parvenir à faire le bon choix.

Les matériaux de conception

Premier élément à déterminer, le matériau de fabrication de vos gants. Allez-vous opter pour le cuir ou le textile ?

Le cuir véritable garantit le plus haut niveau de résistance à l’abrasion. Le textile offre quant à lui les avantages de la souplesse et de la légèreté. À savoir que certains types de cuirs sont plus souples que d’autres. C’est le cas du cuir de chèvre par exemple. Réputé pour sa souplesse, il permet d’allier brillamment confort et résistance à l’abrasion. De même, certains gants de moto en textile intègrent des renforts en cuir pour optimiser leur niveau de résistance à l’abrasion.

gant-moto-spring-lady-noir

Les gants en textile se prêtent davantage à un usage citadin et/ou estival. Plus légers et plus confortables, ils sont moins onéreux. En termes de protections, ils se concentrent davantage sur la résistance aux intempéries que sur la résistance aux chocs. Homologués, ils répondent malgré tout aux exigences de sécurité imposées par la norme CE. En outre, les dernières technologies permettent d’aboutir à des textiles très résistants à l’abrasion.

Plus onéreux, mais hautement résistants aux chocs et aux frottements, les gants en cuir optimiseront votre niveau de sécurité en moto. À savoir qu’en cas de chute, les mains sont souvent la première partie du corps à toucher le sol. C’est pourquoi nous recommandons ce choix aux motardes passionnées qui sillonnent les routes et les autoroutes.

gants-moto-femme-camel-cuir

Prendre en compte la saisonnalité

Les différentes marques d’équipements de moto proposent des gants été, hiver et toutes saisons. Vous pouvez donc déjà déterminer dans quelle catégorie orienter vos recherches.

Les gants été proposent des conceptions cuir ou textiles. Un cuir perforé ou des inserts textiles du type mesh permettent de garantir une ventilation accrue dans les gants. Il en résulte une transpiration limitée et rapidement évacuée. Légers et souples, ces équipements doivent impérativement offrir un flux d’air optimal pour garantir votre confort tout en priorisant votre sécurité.

Les gants hiver sont conçus pour allier sécurité et confort thermique. Faits de cuir ou de textile, ils possèdent généralement une doublure confort et une doublure thermique. Ainsi, ils sont à même de garder vos mains au chaud malgré les températures extrêmes. Dotés d’une membrane étanche et respirante, ils vous permettront de garder les mains au sec sous la pluie. Équipés de résistances et d’un réseau de fils électriques, les gants de moto chauffants dégagent de la chaleur autour de vos mains lorsque vous roulez.

Les gants de moto femme toutes saisons possèdent une doublure thermique amovible pour s’adapter aux conditions météo. Ni trop chauds, ni trop ventilés, ils doivent limiter la transpiration tout en protégeant les mains du froid. Comme les autres, les gants de moto toutes saisons offrent une protection efficace contre les chocs et les frottements. Mais ils devront également vous protéger des intempéries. C’est pourquoi ils intègrent une membrane étanche et respirante de manière à garder vos mains au sec tout en laissant respirer ces dernières.

Machette courte ou manchette longue ?

En couvrant une partie des avant-bras, la manchette longue empêche le froid et l’humidité de pénétrer dans les gants. Considérée comme inesthétique, elle n’en demeure pas moins utile sur les gants hiver. Elle équipe également les gants sportifs pour optimiser le niveau de sécurité. Dotée de serrages spécifiques, elle améliore la résistance du gant face au risque d’arrachement.

La manchette courte est moins sécurisante, mais plus confortable. Elle équipe les gants été et destinés à un usage urbain ou péri-urbain.

Les protections

La première mission des gants de moto consiste à préserver l’intégrité de vos mains en cas de chute. C’est pourquoi sur chacun des modèles proposés par les équipementiers, on retrouve des coques de protections sur les phalanges et les métacarpes. Les meilleurs modèles s’équipent également de renforts de paume et de renforts latéraux. Des pattes de serrage velcro sont en mesure de maintenir efficacement le gant fermé autour du poignet. Sur les gants de moto textiles, des renforts anti-abrasion sont indispensables sur les zones les plus exposées en cas de chute.

gants-helstons-side-girl-ete-camel-gant-moto-vintage-femme

Au vu des risques de blessures importants encourus en cas de chute, vous ne serez jamais suréquipée en termes de protections. C’est pourquoi je vous conseille de prioriser cette notion lors de vos recherches.

La taille

La taille influe à la fois sur les niveaux de confort et de sécurité. En effet, des gants trop grands ou trop petits ne seront pas en mesure de vous offrir un port agréable. En outre, ils n’assureront pas votre protection. Souvent, les équipementiers élaborent des tableau de correspondance des tailles pour vous aider. Il vous suffit de prendre certaines mesures telles que la largeur de votre paume et la longueur de votre majeur. Ainsi, vous parviendrez aisément à identifier la taille adaptée !

À savoir qu’un gant été ne se porte pas de la même manière qu’un gant hiver. Dans le premier, la main doit remplir tout l’espace. Autrement dit, les doigts doivent toucher le bout des gants et ces derniers doivent épouser les mains au plus près. Dans un gant hiver, il faut compter une marge de 2 à 3 mm au bout des doigts. Ainsi, vous préserverez une couche d’air isolante. Cette marge s’abaisse à 1 à 2 mm dans un gant toutes saisons. Enfin, comme le gant été, le gant chauffant doit être parfaitement ajusté pour permettre à vos mains de rester au contact des zones chauffantes.