fbpx

Gants de moto femme : trouver sa taille

norme-gants-moto

Les gants sont un accessoire indispensable pour le motard. Quand on sait que ses mains sont très exposées, on est évidemment d’accord avec ça. Ils sont d’ailleurs obligatoires selon les dernières législations.

En cas de chute, le réflexe est de se protéger le visage avec ses mains. Mais les mains sont aussi soumises à rude épreuve par rapport aux conditions climatiques qu’elles soient chaudes, froides ou humides.

Le rôle des gants de moto concerne la protection des mains et le confort de conduite du pilote de la moto. Le meilleur moyen de bien choisir la taille de ses gants est bien sûr de les essayer.

On peut aussi les acheter en ligne lorsque le retour ou l’échange gratuit est prévu par le site de vente sur internet.

Il n’y a pas vraiment de taille standard pour les gants. La première chose à faire est de sélectionner la bonne matière, cuir ou textile. Surveillez aussi les renforts des points stratégiques. La taille des gants de moto est en tout cas d’une grande importance pour leur efficacité. 

Actuellement, les gants moto pour femme sont particulièrement étudiés. Les fabricants veulent proposer des gammes de gants où l‘esthétique ne cède rien à la sécurité. On peut donc se faire plaisir tout en protégeant bien ses mains.

Une bonne taille de gants moto

C’est la paume qui détermine la taille des gants. Pour chaque nouvelle commande de gants, il vaut mieux remesurer la taille de la paume à l’aide d’un simple mètre de couturière.

En repliant légèrement la main, sans faire de poing et en excluant le pouce, on prend la mesure du tour de paume. Il suffit de rapporter ce mesurage sur les tableaux de correspondance des vendeurs.

Il est préférable d’utiliser sa main directive : droite pour les droitiers et gauche pour les gauchers. Les gants moto femme sont disponibles par tailles entières ou demi, entre 6 et 8 ½.

En magasin ou à réception des gants à domicile, il ne faut pas hésiter à les essayer. S’ils sont serrés, ils protègent beaucoup moins du froid, l’air chaud ne pouvant circuler à l’intérieur.

Pour en être sûre, il faut pouvoir les enfiler facilement sans forcer. Le pouce ne doit subir aucune entrave et il doit rester un petit espace libre au bout des doigts. Quand on ouvre et qu’on referme la main à plusieurs reprises, la paume du gant ne doit pas se tendre ni se renfler pour conserver un bon contact avec les manettes de la moto.