fbpx

Les différents systèmes de serrage du casque moto femme

Les boucles automatiques, micrométriques, double D et magnétiques

La boucle automatique est très aisée à l’usage. Elle se ferme et s’ouvre d’un simple petit clic et pourtant elle équipe de moins en moins de casques. En effet, les fabricants ont remarqué qu’elle a parfois tendance à se desserrer insidieusement.

Pour un ajustement efficace, la boucle automatique est de plus en plus remplacée par les fabricants par une boucle micrométrique. Cette boucle comporte une crémaillère d’un côté et une mâchoire à ressort de l’autre côté. Elle a l’avantage d’être plus fiable puisqu’il n’y a presqu’aucun risque qu’elle ne bouge. Et surtout, elle ne nécessite plus les deux mains pour l’ouvrir puisqu’un seul doigt suffit.

La boucle double D est particulièrement recommandée pour les motos sportives car elle est hyper sécurisée mais aussi légère et simple. En général elle n’est pas trop appréciée par les débutants qui ne savent pas trop la manier. Mais après 2 ou 3 essais, la manipulation devient facile et évidente.

Issue des dernières technologies contemporaines, la boucle magnétique complète la boucle double D par un système d’aimants. Ce système lui apporte une très grande facilité d’utilisation quand on présente simplement la boucle et son support face à face pour qu’elle se verrouille automatiquement. Malheureusement on n’en trouve pas beaucoup sur le marché, et c’est bien dommage d’ailleurs !

Un casque bien serré et bien attaché à la moto

Quel que soit le système de serrage que vous avez l’intention d’utiliser, il convient de vérifier que le casque soit bien conforme à la norme ECE. Ceci pour être en conformité avec la législation en vigueur en cas de contrôle, mais aussi et surtout pour vous sentir en complète sécurité. La première lettre homologuée E désigne le mot « Europe » tandis que le numéro représente le pays dans lequel le casque a été testé.

Le casque pose aussi le problème de son rangement. Notamment quand on descend de sa machine. Ou alors, qu’on doit transporter un deuxième casque pour aller chercher un passager.
L’idéal est d’avoir la possibilité de le ranger dans le top case. Si la possibilité n’existe pas, le moyen le plus économique est de le placer dans un filet araignée pour moto. Vous pouvez dans ce cas le positionner à l’arrière de la selle.

Il existe d’ailleurs des antivols pour casques et pour les vêtements moto qui sont particulièrement efficaces et permettent aux bikeuses de se promener les mains libres et l’esprit tranquille tout en sachant son équipement sécurisé.