Moto après l’hiver : vérifications à faire avant de rouler

blog-verifier-etat-moto-apres-hiver

Si l’hiver est synonyme pour vous d’hibernage, alors quelques vérifications seront à faire au moment de ressortir la moto.

Ceci sera utile pour ne pas abîmer votre moto et éviter un arrêt d’urgence au beau milieu de nulle part à cause d’un problème technique.

Voici donc un article qui résume rapidement les quelques contrôles à effectuer, que même les amatrices sont capables de faire ! Pas besoin d’être mécanicienne agréée pour y procéder 😀

Envie de garder une trace des vérifications à ne pas oublier ? Téléchargez la check-list récapitulative ci-dessous !

Vérifiez l’état de la batterie

Votre moto est restée immobile pendant de longues semaines, voire plusieurs mois, et il se peut que votre batterie se soit déchargée petit à petit… Si bien que le premier démarrage est capricieux, voire impossible dans certains cas !

Pour éviter la panne après l’hibernation, vous pouvez faire tourner le moteur quelques instants lorsque vous en avez l’occasion. Cela aura pour effet d’entretenir le circuit de charge et le moteur, assurant ainsi leur bon fonctionnement.

Vérifiez l’état des pneumatiques

Lorsque vos pneus de moto restent longtemps immobilisés, il y a de fortes chances pour que ceux-ci se dégonflent peu à peu. Avant de reprendre la route, vous aurez donc besoin de vérifier la pression des pneus, ainsi que leur état général : sont-ils abîmés ? Usés ?

Sachez qu’un pneumatique immobile pendant une période prolongée doit supporter le poids entier de la moto : le poids n’est pas réparti sur l’ensemble du pneu, au contraire, un seul point du pneu supporte l’intégralité du poids, ce qui favorise sa dégradation et peut même le mettre à plat.

Pour éviter cela, nous conseillons de déplacer votre moto de quelques centimètres assez régulièrement, pour répartir le poids de la bécane à des endroits différents du pneu.

D’ailleurs, l’idéal est de posséder des béquilles d’atelier. Celles-ci permettent de surélever votre moto, déchargeant complètement vos pneus du poids de la moto.

Vérifiez les niveaux de votre moto 

Cette vérification est importante, puisque les niveaux concernent les pièces centrales de votre bécane : le niveau d’huile moteur, l’huile d’embrayage et le liquide de frein sont tous des niveaux à contrôler avant de reprendre la route, notamment au niveau du maître cylindre avant et au bocal arrière

C’est aussi l’occasion de vérifier la présence de fuite. 

Vérifiez l’état de la chaîne

Sachez que l’entretien de la chaîne est essentiel à la bonne transmission de la puissance du moteur vers la roue arrière. C’est un élément à ne pas négliger, pensez donc à regarder :

  • La tension de votre chaîne : elle ne doit présenter aucun point dur 
  • Le graissage de la chaîne : elle doit être bien lubrifiée

Pensez à nettoyer la chaîne avant de la graisser, ceci permettra d’optimiser l’adhérence et ainsi d’assurer l’efficacité du graissage. 

Vous n’êtes pas sûre que votre chaîne soit correctement lubrifiée ? Sachez qu’une chaîne trop “sèche” provoque des bruits de mauvaise adhérence, un peu comme si les éléments s’entrechoquent et frottent. Vous remarquerez très vite quelque chose d’anormal dans ce cas.

Vérifiez l’état de l’électronique

Toutes les motos ne possèdent pas forcément une électronique complexe. 

Cela dit, donnez une attention toute particulière aux feux de votre moto (feux de croisement,  feux de route, clignotants, feux de détresse…). La vérification se fait facilement, pour le bien de votre sécurité.

Vous pouvez aussi vérifier le fonctionnement de votre avertisseur sonore ou le capteur de béquille latérale (qui a éventuellement besoin de graissage aussi !).

Si votre moto possède des options et équipements additionnels, peut-être devriez-vous vérifier :

  • Le bon fonctionnement des feux antibrouillards
  • L’ouverture électrique des divers compartiments situés sur votre moto
  • Le réglage du pare-brise électrique
  • Le bon fonctionnement de la selle ou des poignées chauffantes
  • Les divers ports USB

Conseil pour entreposer votre moto pendant l’hiver

Votre moto sortira de sa période hivernale avec une plus grande facilité si celle-ci est entreposée dans de bonnes conditions. Dans l’idéal, votre moto dort au garage, mais ce n’est pas donné à tout le monde d’avoir cette chance. Si votre moto reste dehors, une bache de protection sera utile :

reco-housse-blanky

Pour aller plus loin, jetez un œil à notre article sur comment entreposer votre moto pendant l’hiver.

Vous avez encore une question concernant l’entretien de votre moto ?

Nous ne sommes pas mécaniciennes mais nous pouvons répondre à vos questions dans les commentaires !

Partagez aussi les vérifications qui vous paraissent importantes et qu’on a peut-être pas abordé dans cet article. Cela profitera à toutes les lectrices du blog 🥰

Bon ride !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.