Qu’est-ce que j’emmène pour ma balade à moto ?

riding-trip-moto

Il n’y a rien de plus grisant qu’une belle balade à moto. On adore tous prendre le guidon de notre bécane et rouler sur les routes par temps ensoleillé.

Mais pour que tout se passe bien, il y a tout de même quelques paramètres à anticiper et prévoir tout ce dont nous aurions besoin en cas d’imprévu.

Bien se préparer

Une balade à moto c’est avant du plaisir et pour que cela le reste, il faut un peu de préparation.

De nos jours, on a tendance à se fier à son smartphone en tant que GPS. Mais il faut savoir qu’il existe encore de nombreuses zones blanches et qu’à certains moments rien ne vaut une bonne vieille carte en papier. Elle ne prend que peu de place dans le top case ou sac à dos, et peut s’avérer utile quand on est perdu, emporté par sa joie de piloter sa moto.

Quand on se lance sur sa machine un beau matin, avec le beau temps, il ne faut pas oublier non plus que la météo peut être capricieuse et changeante selon l’endroit où l’on se rend, particulièrement en montagne, et une protection contre les intempéries est donc toujours la bienvenue.

On a beau prévoir un circuit avec des horaires de parcours et de retour calculés, nul n’est à l’abri d‘incidents sur la route qui peuvent très vite virer au cauchemar quand on est retenu dans un embouteillage par exemple. Dans ces cas, en été, on transpire très vite dans une combinaison en cuir quand on est au ralenti. Si on a la possibilité de l’enlever parce qu’on a prévu une tenue légère en dessous, l’attente sera bien moins éprouvante.

La préparation vous aidera simplement à anticiper un maximum votre sortie moto. Pensez donc à consulter la météo, tracer votre trajet en amont, contrôler les points où vous pourriez vous arrêter, etc.

Une balade à moto en toute sécurité

Celui ou celle qui entreprend une belle balade à moto doit rester conscient qu’il va aussi fournir un effort physique et mental.

Tous les motards savent que le plus grand danger sur la route vient des automobilistes qui négligent souvent la présence des deux roues, les obligeant à une attention de tous les instants. Le motard qui prévoit un itinéraire, doit alors garder à l’esprit qu’il devra se ménager quelques arrêts pour déconnecter son attention qui est parfois mise à rude épreuve quand la balade est longue.

Ce sont aussi des occasions pour s’hydrater correctement et fournir à son organisme un surplus d’énergie. Quelques barres de céréales, de chocolat ou des biscuits secs devraient toujours figurer dans le bagage d’un bon motard afin de la garder en bonne forme quelle que soit la situation.

Quelques lingettes humides permettent également de se rafraîchir le corps et l’esprit. Quand la fatigue commence à faire son apparition, rien de tel que de faire un petit somme réparateur sur un petit matelas de camping qu’on aura pris la précaution d’enrouler sur son porte bagages.