Tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir ses gants de moto

trouver-gant-moto-femme

Tout comme le blouson et le casque, les gants de moto sont indispensables pour les motards et motardes. Certains en possèdent d’ailleurs plusieurs paires qui leur permettent de rouler toute l’année.

Le choix de cet équipement de sécurité s’avère délicat. En effet, de très nombreux critères sont à étudier pour ne pas se tromper.

Quel gant de moto pour quel usage, quel gant de moto pour quelle saison, une conception cuir ou textile ? Nous allons répondre à toutes ces questions dans ce guide complet spécialement rédigé pour vous aider à bien choisir votre équipement.

Un choix délicat

Motarde débutante ou expérimentée, vous vous êtes sûrement déjà arrêtée devant un rayon de gants. Avez-vous remarqué la richesse et la diversité de choix ? Entre les gants en textile et en cuir, les modèles épais ou fins, les gants dotés d’une membrane imperméable, les modèles chauffants, les design sobres ou flashy…sans parler des nombreuses marques que l’on a parfois du mal à départager.

Tout cela rend le choix des gants de moto très difficile. Or, cette tâche pourrait être simple car cet équipement doit être choisi, prioritairement, en fonction de ses capacités à protéger nos mains et à s’adapter aux contraintes climatiques.

Pourquoi choisir des gants de moto cuir ?

Conception cuir ou textile, voici l’une des premières questions que l’on se pose avant de choisir une paire de gants moto. Ces deux alternatives présentent des avantages et des inconvénients.

Peu importe le type de cuir dont il s’agit, vachette, chèvre ou kangourou, ce matériau noble est le plus convaincant en termes de résistance à l’abrasion. C’est d’ailleurs son principal avantage. De plus, au fil du temps, le cuir s’assouplit et devient de plus en plus confortable.

gant-moto-femme-lady-sultana-seruga-DOS

Le cuir de chèvre est en mesure de rivaliser avec les gants textiles en matière de confort. En effet, ce matériau est réputé pour sa souplesse. Des gants de moto en cuir de chèvre sauront donc allier brillamment souplesse et résistance à l’abrasion.

Autre avantage des gants en cuir, ils offrent une bonne adhérence sur les poignées. Enfin, en termes d’esthétique, ils sont en mesure de séduire les motards et motardes qui souhaitent cultiver un look résolument vintage !

Quel gant de moto textile pour rouler à moto ?

Les gants de moto faits d’une matière textiles sont plus souples, mais moins résistants à l’abrasion. Cependant, l’évolution des technologies permet aux équipementiers de proposer des nouveaux textiles synthétiques très résistants aux frottements sur le bitume. Pour assurer votre sécurité en toutes circonstances, je vous conseille de choisir des gants textiles dotés de renforts en cuir. Ainsi, les zones les plus exposées, telles que les paumes de main, bénéficieront d’une protection accrue.

Si la légèreté, la respirabilité et la souplesse des gants moto textiles vous convainc, ne lésinez pas sur les protections car le tissu n’égalera jamais le cuir en termes de résistance à l’abrasion. C’est pourquoi des renforts faits de cette matière noble s’imposent.

À quoi servent les gants de moto ?

Les gants de moto sont conçus pour répondre à trois problématiques. D’abord, ils doivent vous protéger des projections pendant que vous roulez : les graviers, les insectes, les mégots et tout ce qui peut tomber du véhicule roulant devant vous. Cette simple protection peut être offerte par un gant basique fait de cuir ou d’un tissu résistant.

Gant-moto-femme-PANTHER-cuir-noir

Second rôle du gant de moto : protéger vos mains des intempéries. Même si vous ne roulez que l’été, vous n’êtes pas à l’abri d’une grosse averse ! Mais qu’il s’agisse du vent, de la chaleur ou du froid, les gants peuvent vous protéger efficacement grâce à des matériaux et des conceptions spécifiques. Une membrane imperméable vous permettra de garder les mains au sec. Une conception textile aérée laissera respira votre peau pour limiter la transpiration. Une doublure thermique vous protègera du froid… À vous de choisir en fonction de votre manière de rouler. Sans oublier qu’en moto, les mains représentent une des parties du corps les plus exposées aux contraintes climatiques.

gant-moto-femme-ms-krill-lady-ixon-noir-DOS

Enfin, les gants sont également conçus pour protéger vos mains des blessures. En cas de chute, la glissade et/ou les chocs sont terribles pour les mains qui s’avèrent être, encore une fois, les premières exposées. C’est pourquoi de nombreux motards ont tendance à choisir des modèles épais et rigides et non pas souples. Mais si cette conception est avantageuse en termes de sécurité, elle laisse la notion de confort au second plan.

Attention, vos gants ne doivent surtout pas altérer votre préhension des commandes. En effet, certains modèles trop épais peuvent vous gêner dans votre conduite. Faites également attention aux textiles déperlants qui peuvent nuire à l’adhérence des gants sur les poignées et les leviers. Pour votre sécurité, vous devez toujours garder ces notions à l’esprit.

Comment choisir ses gants de moto ?

Pour faire le bon choix, vous devez prendre en compte un ensemble de critères que je m’apprête à vous détailler.

La taille

Observer la paume de main et les doigts

Il est impératif que vos gants soient à votre taille pour vous assurer sécurité et confort. Si vous les achetez sur notre site, vous ne pourrez pas les essayer avant de les acheter. Pour ne pas vous tromper, vous devez mesurer votre largeur de paume. En effet, cette partie de la main ne doit pas être trop serrée ni trop lâche. Dans le premier cas, le gant coupera votre circulation et dans le second, votre main glissera à l’intérieur du gant. Le port de ce dernier sera donc inconfortable et votre préhension des commandes sera altérée. À savoir que nous vous proposons toujours un guide des tailles pour aider les acheteurs à faire leur choix.

Ce tableau renseigne les tours de paume correspondant aux différentes tailles disponibles.

Lorsque vous recevrez vos gants, vous pourrez vérifier qu’il s’agit de la bonne taille en observant vos doigts. Passez un gant et vérifiez avec votre main libre si les espaces entre vos doigts sont bien en contact avec le tissu. C’est surtout entre l’index et le pouce que ce constat s’impose car dans le cas contraire, votre préhension des commandes sera altérée, votre confort sera moindre et le gant s’usera plus rapidement du fait de la tension exercée pendant la conduite.

Prendre en compte la saisonnalité

Lorsque vous essaierez vos gants de moto pour vous assurer d’avoir choisi la bonne taille, prenez également en compte la saison pour laquelle ils sont conçus. En effet, les exigences varient selon cet élément. Des gants été, par exemple, doivent épouser les mains au plus près pour ne pas glisser. Vos doigts devront donc toucher le bout. Un gant mi-saison impose une marge de 1 à 2 mm tandis qu’un modèle hiver doit laisser entre 2 et 3 mm entre le bout et vos doigts. Ainsi, ils préserveront une couche d’air isolante pour maintenir vos mains au chaud. Enfin, des gants chauffants doivent être ajustés comme des gants été pour que l’ensemble de vos mains soit au contact des éléments chauffants.

La manchette et son serrage

Un bon gant de moto doit se doter d’un système de serrage de la manchette pour garantir son maintien. Le double-serrage, c’est à dire du poignet et de la manchette, est préférable pour optimiser le maintien du gant en cas de glissade. Sachez qu’un gant ajusté ne doit pas pouvoir être retiré pour garantir la protection de votre main.

Le dispositif de serrage le plus simple est offert par l’élastique. Pour votre sécurité, il est préférable d’exiger la présence d’une patte ou d’une lanière de serrage velcro ou à bouton pression.

Concernant le manchette, ajustable de préférence, elle peut être courte ou longue. Vous pourrez donc la passer au dessus ou au dessous de la manche du blouson. L’avantage d’une manchette qui se passe sous le blouson, c’est qu’elle ne laissera pas passer les gouttes de pluie dans les gants.

Certains gants moto été ne possèdent pas de manchettes. Cette conception s’avère confortable lorsqu’il fait très chaud, mais le niveau de sécurité est loin d’être optimal.

gant-moto-femme

Les doublures

Tous les gants de moto ne sont pas équipés de doublure. Dans ce cas, assurez-vous que les coutures intérieures ne vous gênent pas. Il existe différentes sortes de doublures.

Les doublure thermiques ont pour mission de garder la chaleur dans les gants. Polaires, elles sont encore plus confortables car très agréables au toucher. Les doublures confort sont faites d’un tissu doux et respirant. Comme leur nom l’indique, elles sont présentes pour rendre le port des gants plus agréable. Enfin, les doublures imperméables offrent leur étanchéité aux gants. Ainsi, vous ne craindrez pas la pluie ! Attention, il ne s’agit pas d’une étanchéité optimale. Les membranes imperméables haut de gamme laissent passer l’eau dans les gants après 20 heures de projections d’après les tests des fabricants. Autrement dit, vous aurez largement le temps de rentrer chez vous avant de sentir l’eau passer à travers les gants ! À savoir qu’une membrane imperméable respirante est indispensable pour ne pas précipiter la transpiration dans les gants.

Attention, une membrane étanche ne peut jouer le rôle d’une doublure thermique. Elle vous protégera de la pluie, mais pas du froid.

Les renforts et protections

Les gants de moto s’équipent de protections et de renforts pour protéger vos mains des frottements et des chocs en cas d’accident. Mais avant d’étudier ces éléments, vous pouvez observer le matériau de fabrication du gant qui joue, lui aussi, un rôle protecteur. Vous aurez le choix entre le cuir et les matières textiles synthétiques.

gant-moto-femme-segura-lady-butch-DOS

Progressivement, le cuir de vachette se fait détrôner par le cuir de chèvre qui s’avère tout aussi résistant, mais plus souple. Ce matériau parvient donc à allier brillamment résistance à l’abrasion et confort ! En termes de sécurité, le cuir est le grand champion. Les matières textiles présentent tout de même des avantages. Elles aboutissent à des gants souples, légers et aérés. Les gants textiles équipés de renforts en cuir sur les zones les plus exposées offrent une bonne alternative.

rs-grip-2-lady-noir-ixon-moto-femme-noir-DOS

Attention, même si le cuir s’avère être le matériau le plus à même de résister aux frottements sur le bitume, il ne fait pas tout. De bons gants de moto doivent posséder des coutures robustes et intégrer des renforts et des protections homologuées.

Les emplacements et l’efficacité des protections

Première partie de la main à protéger par un renfort : la paume. Tous les gants de moto homologués possèdent un renfort de paume. Les métacarpes doivent également être protégés par une protection rigide sous forme de coque. Il en va de même pour les phalanges, la tranche de la main et le pouce. Certains gants moto se dotent également d’une protection spécifique entre l’annulaire et l’auriculaire. Elle est présente pour limiter le risque de retournement du petit doigt. Sachez que certains fabricants équipent leurs gants de protections spécifiques pour les poignets. En effet, le scaphoïde est le premier os à casser en cas de choc.

Les protections équipant les gants de moto peuvent être offertes par des plaques rigides de carbone, des poches de gel, des mousses ou encore des plaques de métal. Les protections rigides protègent efficacement les mains des frottements, mais elles n’absorbent pas toute l’énergie d’un impact. C’est pourquoi certaines plaques rigides se brisent sous la puissance d’un choc. Vous trouverez des gants de moto exploitant des matières en mesure d’absorber les chocs sans se déformer.

Quelle norme européenne pour mes gants de moto ?

Aujourd’hui, le port des gants est obligatoire en moto. Ces derniers doivent posséder l’étiquette CE accompagnée de la référence 89/686/CEE pour être en conformité avec la réglementation. Sans ces éléments, les gants ne sont pas considérés comme un équipement de moto homologué.

Quels gants pour rouler en scooter ?

La norme imposée par la réglementation est la même pour les motos et les scooters. Cependant, les scooters sont souvent dédiés à un usage urbain. C’est pourquoi les exigences sont différentes en termes de confort. En effet, une conduite intégralement urbaine impose une réelle souplesse et une pleine liberté de mouvement. C’est pourquoi, les propriétaires de scooter optent souvent pour des gants textiles qui faciliteront leur conduite. Pour ceux qui roulent toute l’année, il est préférable de s’équiper de gants spécifiques à chaque saison. Ainsi, ils feront face à la pluie, à la chaleur et au froid. Dans les embouteillages et par des conditions climatiques difficiles, il est impératif d’être parfaitement équipé !

Comment choisir ses gants de moto hiver ?

Choisir un gant de moto hiver implique d’exiger la présence de plusieurs éléments. Conçu pour garder vos mains au chaud tout en les protégeant des éventuels chocs et frottements, cet équipement ne modifie pas son revêtement extérieur. Il peut donc s’agir de cuir ou de textile. Plus épais que les gants été, les gants hiver doivent pourtant vous permettre de conserver une bonne préhension des commandes.

C’est une doublure thermique faite d’un tissu synthétique qui leur permettra de garder vos mains au chaud. Il s’agit souvent de polyester et parfois d’un textile polaire. Cette doublure doit avoir la capacité de garder la chaleur émise par vos mains dans les gants pour maintenir la température de ces dernières malgré le froid.

Les gants de moto hiver s’équipent également d’une doublure imperméable et respirante qui empêche l’eau de pluie de pénétrer sans pour autant favoriser la transpiration. En effet, la peau doit respirer dans les gants. Finalement, de bons gants de moto hiver doivent être imperméables, chauds, respirants et confortables.

Je vous conseille de privilégier les manchettes longues qui empêcheront le vent et l’humidité de pénétrer dans les gants. Équipés d’une raclette essuie-glace sur un pouce, ces derniers seront encore plus pratiques car ils vous permettront de conserver une bonne vision sous la pluie.

gant-moto-femme-pro-rescue-lady-Noirgris-ixon-FACE

Enfin, faites attention à la taille. Comme je vous le disais plus haut, des gants hiver doivent laisser 2 à 3 mm d’espace entre leur bout et les doigts. Ainsi, vous préserverez la couche d’air isolante veillant au maintien de la chaleur autour des mains.

Quels gants chauffants pour cet hiver ?

Alors que certains pilotes mettent leur moto au garage pendant la période hivernale, d’autres continuent de vivre leur passion quel que soit le temps ! Si ces derniers souhaitent profiter de longues balades, des gants de moto chauffants s’imposent. Toutes les grandes marques en proposent. C’est pourquoi ce choix est loin d’être aisé, encore une fois. Aujourd’hui, vous avez accès à des équipements très sophistiqués : connectés, autonomes, intelligents, fonctionnant sur batteries…

D’excellents gants de moto hiver

Avant toute chose, un gant de moto chauffant doit afficher les principales caractéristiques d’un modèle spécialement conçu pour le froid : une doublure thermique chaude et une membrane étanche et respirante. Ensuite, il doit assurer votre sécurité en s’équipant des renforts et des protections veillant à l’intégrité de vos mains en cas de chute. Ses matériaux de fabrication doivent être qualitatifs et durables.

Pour votre confort, vous devrez tenir compte du poids de l’éventuelle batterie alimentant les gants. De plus, celle-ci devra être suffisamment performante pour offrir une autonomie correcte. Enfin, vous pourrez vous pencher sur la notion de confort.

gants-chauffants-moto-hiver-it-yate-lady-DOS

Une taille ajustée

Appliquez-vous à choisir la bonne taille pour vos gants de moto chauffants. Ils doivent être parfaitement ajustés pour que vos mains restent au contact des éléments chauffants en permanence. Référez-vous à notre guide de taille présent sur chaque produit.

Différents systèmes de chauffe

Certains gants chauffants doivent être reliés à la batterie de la moto pour produire de la chaleur. L’avantage de ce système, c’est l’autonomie limitée qu’il offre. L’inconvénient repose sur l’installation qui peut s’avérer complexe.

Les gants chauffants autonomes possèdent une batterie ou un accumulateur. Ce dernier est plutôt contraignant car il vous imposera des recharges régulières tout en offrant une autonomie limitée qui ne cessera de décroître avec le temps. La batterie offrira une autonomie limitée, également. Une alimentation mixte peut être intéressante.

Prendre en compte les avis des bikeuses

Afin de vous proposer un produit totalement adapté et conforme à vos attentes, nous testons tous les gants chauffants que nous vendons. Cela vous permet de ne pas faire de mauvais choix.

Comment choisir un gant de moto été ?

Même si les équipements moto sont difficiles à porter en été, ils restent indispensables et obligatoires. Malgré la chaleur, les gants de moto été doivent donc offrir une protection optimale contre les chocs et l’abrasion. En effet, le risque de chute est toujours présent. C’est pourquoi les exigences de sécurité restent les mêmes toute l’année.

gants-ixon-panthere-beige

Les gants été proposent des conceptions cuir ou textile. Bon nombre de motards et motardes choisissent l’option textile pour la légèreté. Certes, ceux-ci seront mieux ventilés et plus respirants. En revanche, les gants en cuir seront moins fragiles face aux frottements. De plus, il s’offrent des micro-perforations pour favoriser leur respirabilité. Quel que soit le matériau de fabrication de vos gants, vous devez exiger la présence de renforts de paume et les protections sur les métacarpes et les phalanges. Vous trouverez plus facilement le système anti-retournement du petit doigt sur les modèles en cuir.

Concrètement, les gants de moto en cuir seront mieux équipés en termes de sécurité que les modèles textiles. En revanche, ces derniers seront plus légers, plus souples et plus confortables. À vous de choisir en fonction de vos exigences. Faites attention à la taille ! Le gant de moto été se porte ajusté.

À savoir que certains équipementiers conçoivent des gants de moto été équipés d’une membrane étanche.

Quel gant moto mi-saison ?

Le choix du gant de moto mi-saison est délicat car ce dernier doit être ni trop chaud ni trop aéré. Dans le premier cas, votre transpiration serait favorisée et dans le second, vous risqueriez de sentir le froid sur vos doigts. Comme tout gant de moto, celui-ci doit prioriser votre sécurité en présentant une conception garante d’une protection optimale contre les chocs alliée à une bonne préhension des commandes. Les gants mi-saison devront également vous protéger du vent et de l’humidité, laisser respirer votre peau pour limiter la transpiration et favoriser son évacuation. Les exigences sont nombreuses !

gant-moto-femme-ms-krill-lady-ixon-noir-DOS

Encore une fois, vous aurez le choix entre une conception textile ou cuir. Perforé, ce dernier laissera vos mains respirer. Les gants en cuir s’équiperont de soufflets d’aisance pour préserver votre liberté de mouvement et rivaliser avec la souplesse des gants textiles. Renforts et protections homologuées assureront votre sécurité. Je vous conseille de privilégier les modèles équipés d’une membrane imperméable et respirante. Ainsi, vous roulerez les mains au sec en toutes circonstances.

Compatibles avec tous les temps, les gants de moto mi-saison ne peuvent rivaliser avec des gants spécifiques été ou hiver. Cependant, l’évolution des technologies permet aux fabricants de proposer des modèles de plus en plus à même d’offrir une utilisation polyvalente.