Guide ultime : Réussir son permis moto

blog-guide-ultime-reussir-son-permis-moto-web
Contenus masquer

Pourquoi un guide pour réussir son permis moto

A travers ce guide ultime pour réussir son permis moto, nous souhaitons partager nos expériences de motardes. L’équipe s’est réunie pour rassembler tous les conseils et les astuces pour passer son examen du permis moto dans les meilleures conditions possibles.

On sait que réussir son permis moto représente un défi de taille pour toutes les bikeuses qui nous découvrent ou nous suivent déjà. L’expérience peut se révéler anxiogène et stressante pour de nombreuses bikeuses. On s’est dit qu’un tour d’horizon complet sur la réussite du permis moto peut en aider beaucoup !

C’est pourquoi à travers ce guide nous allons parler de l’Épreuve Théorique de Moto (ETM), de la gestion du stress avant les épreuves et des meilleures façons de réussir l’examen du plateau et de circulation.

On vous explique aussi quand et comment débrider votre moto, comment définir votre identité de bikeuse et comment choisir vos équipements & accessoires de moto.

Gagnez du temps et téléchargez la check-list récapitulative pour réussir votre permis moto (cliquez ci-dessous) :

Obtenir son code de la route moto

L’assiduité pour avoir rapidement et facilement son code de la route

Une des qualités essentielles, si ce n’est la plus importante pour cette épreuve, est l’assiduité dans vos révisions.

Votre cerveau est câblé de telle manière qu’il fait le tri des informations chaque nuit pour conserver les informations utiles et jeter à la poubelle les informations superflues.

Si vous révisez une fois par semaine votre Épreuve théorique de moto (ETM), vous dites à votre cerveau que finalement, ces informations là sont secondaires, peu utiles… Il va donc faire le ménage. 

Résultat : vous vous retrouvez au bout d’un mois de révision et ne dépassez pas le 35/40 de réponses justes.

Rappel : vous avez besoin d’au moins 35 réponses justes sur 40 pour recevoir votre code de la route moto.

Alors comment faire ?

Comme je vous le disais, le secret réside dans l’assiduité et la régularité. En vous entraînant 1h tous les jours, vous faites comprendre à votre cerveau que ces informations sont récurrentes et doivent être enregistrées.

Malgré votre emploi du temps chargé, vous pouvez découper vos entraînements et les répartir sur la journée.

Par exemple, vous pouvez réviser 30 minutes au déjeuner et 30 minutes après le dîner.

Si vous êtes patients, vous pouvez faire une heure d’entraînement d’un coup !

Et rassurez-vous, ce rythme n’est pas à tenir pendant 1 an ni 1 mois : avec la régularité et les efforts nécessaires de concentration, vous connaissez votre code en deux semaines, voire une semaine pour les plus rapides !

Maintenant que vous connaissez le secret, comment allez-vous réviser votre Épreuve Théorique Moto (ETM) ? 

Quel support ? Quelle méthode ?

Voyons cela ensemble.

Les services pour obtenir son code de la route moto

Si vous êtes déjà inscrit au sein d’une auto-école dans le but de passer votre permis A2, vous avez sûrement accès à une application ou un service en ligne vous permettant de réviser les questions de l’ETM.

Souvent, ce service est compris dans un “package” dans lequel vos heures de conduite sont incluses. 

Si tel n’est pas le cas, vous devriez alors envisager de réviser votre Épreuve Théorique de Moto (ETM) avec un service tiers en ligne ou au sein d’une application.

Pour vous, nous avons sélectionné les meilleures applis de révision du code de la route. La plupart sont gratuites et proposent un abonnement payant pour aller plus loin et débloquer des fonctions telles que les examens blancs, la révision de séries spécifiques

  • DigiSchool – Super Code (“Code de la route 2021”) (Abonnement d’un mois à 8,99€)
  • Réussir son permis moto (de Julien Petit) – Gratuit
  • Examen Permis moto – Code ETM (2,99€ pour la version complète)

Trouvez davantage d’applications en la matière en recherchant “Code de la route moto” sur l’App Store ou le Google Store.

Où passer son code de la route moto ?

Aujourd’hui, le passage à l’examen du code de la route, pour la moto comme pour l’automobile, se fait au sein d’un centre agréé par l’Etat. Concrètement, voici la liste exhaustive de tous les partenaires certifiés pour passer votre Épreuve Théorique de Moto (ETM) :

  • Bureau Veritas,
  • Dekra,
  • La Poste,
  • Pearson Vue,
  • SGS,
  • France Code,
  • Exa Code

Le coût de l’inscription à une session d’examen s’élève à 30€ TTC. Munissez-vous d’une pièce d’identité valable le jour de l’examen.

Votre code de la route moto est valable 5 ans une fois reçu. L’occasion d’enchaîner sur les heures de conduite et d’apprendre vraiment à manier la moto !

Gérer son stress lors du permis moto

Le stress, une bataille difficile à gagner

On veut tous réussir son permis. Montrer qu’on sait rouler et arriver devant les copains/copines avec la classe.

Seulement voilà : le stress vous fait cuire à petit feu et vous commencez à douter.

Douter de votre capacité à réussir, douter de votre motivation

On aime dire que le stress est mauvais, mais laissez-moi vous dire une chose : le stress est nécessaire.

Il faut juste trouver la bonne dose de stress. Et pour trouver cette dose, vous devez apprendre à gérer votre stress. C’est ce que je vais vous montrer dans cette partie.

Je vous propose de voir la chose sous un autre angle :

Le stress ne partira jamais. Oui, c’est dur à admettre. Et ça change de tous les discours qu’on peut entendre sur internet « Le stress est un ennemi », « le stress m’empêche de… », etc.

Oui, le stress peut entraîner des erreurs, c’est paralysant. Mais lorsque vous le contrôlez, vous avez à votre disposition une énergie folle pour performer

Dites-vous bien une chose : n’importe quel motard est stressé avant de passer son permis. Sans le stress, vos réflexes sont amoindris, votre attention est de plus faible intensité. En bref, le stress peut avoir des répercussions positives ou négatives selon comment vous le gérez.

Concrètement, il existe deux moyens puissants pour gérer son niveau de stress :

  1. Pratiquer, encore et encore, pour prendre confiance en vos capacités et compétences
  2. Utiliser des exercices pour moduler son niveau de stress

La pratique possède ce côté magique qu’aucun autre exercice ne saurait apporter : elle façonne vos compétences et votre confiance en soi par la même occasion.

Après 12 heures de conduite à moto, vous devriez avoir des repères, une certaine aisance et une confiance en soi.

Si tel n’est pas le cas, il vous faut alors sûrement quelques heures de plus.

Pour être sûre que vous êtes prête à passer l’examen, vous devriez sentir en vous davantage d’excitation que d’appréhension.

Maintenant, admettons que vos heures de conduite sont faites. “Il n’y a plus qu’à”, comme on dit.

Sauf que vous sentez toujours au fond de vous un stress, une anxiété qui vous met la boule au ventre.

Si tel est le cas, la partie suivante va vous intéresser.

Portez un pantalon dans lequel vous vous sentez bien

-18%
115.90142.00
-19%
-17%
123.90149.00
179.95
1 avis
-16%
119.90143.00
-33%
119.90179.95

Supprimer la peur de l’échec et devenir plus forte

On voit beaucoup de bêtises sur internet, des méthodes miracles pour ne plus stresser, des techniques « secrètes » pour anéantir le stress.

Je vais vous dire une chose : sans le stress, sans cette souffrance et tous les doutes qui vont avec, l’enjeu de se dépasser n’existe plus beaucoup, voire disparaît. 

Peut-être que passer votre permis A2 représente un défi de taille à cet instant de votre vie.

En vous engageant à atteindre cet objectif, vous vous mettez sur la voie de l’apprentissage, de la tentative et de l’aventure. Mais par la même occasion, vous prenez le risque de vous planter et d’échouer.

Face aux enjeux du permis, je vous conseille une chose : vous autoriser à imaginer la défaite. Ça enlève un poids. Ca vous retire une attente trop lourde à porter.

Réussir son permis du premier coup, ça n’arrive pas à tout le monde. Si vous avez peur de le louper, acceptez cette peur, car elle fait partie du jeu (et sans elle, ça ne serait pas si important à vos yeux!).

Si vous n’acceptez pas cette peur de l’échec, vous risquez de l’accumuler en votre for intérieur, à tel point qu’elle resurgira à n’importe quel moment, et probablement là où vous ne vous y attendiez pas.

Ainsi, gardez cela en tête : à chaque fois que vous montez sur la moto, vous devenez plus forte

Pour apprendre à gérer votre stress, vous pouvez également utiliser des exercices. Ceux-ci permettent de vous conditionner avant une épreuve.

Choisissez l’habitude à la place de l’incertitude

Alors oui, ça fait un peu proverbe de vieillard ancestral. Mais ce que je vais vous dire vous aidera déjà énormément. 

Votre stress augmente majoritairement avant d’être dans la situation qui provoque ce stress. Vous faites pleins de suppositions, vous calculez sans arrêt les enjeux derrière la situation.

Le but est donc de diminuer la pression avant, car lorsque vous y serez, le niveau restera plus ou moins stable selon comment vous vous sentez dans le moment présent. 

Si vous ne diminuez pas ce stress avant, alors vous subirez la même quantité de stress pendant. Cela n’empêche pas de réussir, mais ce sera d’autant plus sportif au moment des épreuves, croyez-moi.

L’idée ici, c’est de choisir un rituel et de le faire dans un endroit calme avant la situation stressante. 

Vous allez peut-être me dire « C’est un conseil qu’on voit partout ! ». Oui, mais personne ne vous dit comment ou pourquoi l’appliquer. Je vous garanti que ce n’est pas bidon. 

Un rituel, c’est quoi ? 

C’est quelque chose qui vous fait du bien physiquement.

Le stress a un énorme impact sur votre corps. Vous avez déjà remarqué que le stress rend le corps rigide et contracté ? C’est pour ça que vous êtes raide, paralysé, pas à l’aise quoi.  

Au-delà de l’effet néfaste sur le corps, le stress attaque votre état psychologique. Je vous explique comment vous défendre de son impact psychologique juste après, dans le prochain exercice.

Mais alors, pourquoi les rituels sont-ils utiles ?

  1. Vous évitez de vous poser 10 000 questions pendant que vous faites votre rituel
  2. Vous arrêtez de vous agiter pour rien et de façon incontrôlée
  3. Vous vous plongez dans une situation familière car vous connaissez ces rituels

Voici quelques exemples concrets :

  • Des étirements pour détendre les muscles
  • La respiration contrôlée (inspirer par le nez et expirer par la bouche)
  • Des pompes pour vous défouler
  • Des sauts sur place pour vous mettre en énergie

Stoppez les gestes impulsifs ou brusques qui pourraient vous énerver davantage et surtout, ne vous épuisez pas ! Cherchez l’épanouissement du corps

Mais alors, comment être au top dans sa tête avant de se lancer ?

Le pessimisme ne mène à rien

La visualisation est le second exercice clé pour diluer votre niveau de stress.

Quand je passais le permis, j’attendais mon tour avec un autre participant qui n’arrêtait pas de répéter “faut pas qu’on loupe notre épreuve”, “je ne veux pas perdre mes moyens”.

Désolé, mais votre cerveau comprend tout le contraire.

Quand vous dites «je ne veux pas perdre», votre cerveau comprend « JE VEUX PERDRE ». Point.

Votre inconscient ne dissocie pas l’imaginaire du réel. Dites-vous plutôt « je manie parfaitement mon véhicule ». Le cerveau comprendra « JE MANIE VÉHICULE ». 

J’ai rencontré des gens très pessimistes, voire défaitistes, à propos de leur passage. Ils y allaient en se répétant « l’examinateur va être méchant », « je vais me foirer sur le créneau ». 

Attention ça va être brutal :

Tout ce qu’ils font, c’est de la visualisation négative et nulle. Croyez-moi, il n’y a pas plus désastreux. Je ne dis pas ça pour les enfoncer ou vous critiquer si vous êtes comme ça. 

Votre mécanisme de défense vous informe de vos peurs, vos blocages. Votre rôle est d’inverser la donne. Mon rôle c’est de vous dire comment.

C’est là que je veux en venir avec ce nouvel exercice : pour gagner, il faut croire que vous allez gagner. La visualisation sert à ça. Vous projeter en tant que gagnante

Visualisez-vous positivement aux différentes étapes de votre examen :

  1. Lorsque vous enfilez votre casque pour vous mettre en selle
  2. Lorsque vous passez la seconde vitesse
  3. Lorsque vous slalomez entre les plots
  4. Lorsque vous venez de terminer votre plateau avec succès
  5. Quand vous racontez à votre famille et vos amis l’excellente conduite que vous venez de faire

La visualisation consiste à créer des images mentales positives de vous-même dans une situation. Pour compléter, répétez-vous des mots encourageants. Mais rappelez-vous comment votre inconscient interprète les messages. 

Attention, une fois sur la moto, la visualisation n’a plus lieu d’être, vous êtes dans le moment présent.

Vous ne pensez ni au passé, ni au futur : vous êtes en paix avec vous-mêmes et avec tout ce qui se joue ici et maintenant.

Vous avez le droit de penser au futur pour vos prochains gestes, vos clignotants ou votre sélecteur. Mais restez impérativement connectée au présent. 

Réussir l’examen du plateau

L’examen du plateau est un moment assez redouté des apprenties bikeuses. 

L’examen du plateau se déroule en plusieurs étapes : après la vérification de votre identité, vous tirez au sort un parcours. Une fois l’épreuve passée, l’examinateur vous fait un bref bilan et retranscrit vos résultats directement. Vous savez donc à la fin de l’épreuve si celle-ci est validée ou pas.

Comment se passe l’examen du plateau

Concrètement, le parcours se découpe en 6 axes pratique et se réalise en une seule fois :

  1. Déplacer sa moto sans moteur. 
  2. Conduire à allure réduite sans passager. Vous montrez dans cet exercice votre capacité à gérer votre bécane en roulant “au pas”.
  3. Conduire à allure lente avec passager.
  4. Parcours à allure normale.
  5. Le freinage. L’examinateur veut s’assurer que vous êtes capable de freiner à une vitesse minimale de 50 km/h, sans chuter, en gardant l’équilibre et le contrôle de votre engin.
  6. L’évitement, aussi appelé “slalom”. Le candidat prouve qu’il sait réaliser une manœuvre d’évitement, qu’il est capable de de contre-braquer et d’éviter un obstacle.

Pour réussir l’examen du plateau, veillez à bien connaître les différents parcours possibles. Vous pouvez les réviser une dernière fois la veille, histoire de les avoir en tête au moment du tirage au sort.

Pour être au top de votre conduite, utilisez votre regard : il guide votre trajectoire et sert à orienter votre attention sur les éléments de conduite importants.

Et si je loupe mon examen du plateau ?

Il existe un règlement détaillé qui énumère toutes les fautes éliminatoires et les spécificités de chaque exercice au sein du parcours. Votre formateur doit vous informer des consignes et des exigences attendues lors de l’examen. Vous n’arriverez pas en tant que touriste !

Finalement, c’est votre confiance et votre aisance sur la moto qui compte le plus. Cet exercice est conçu pour prouver votre aptitude à gérer votre bécane

D’ailleurs, n’oublions pas que la moto peut s’avérer dangereuse et que cet examen n’est pas fait pour vous pourrir la vie. Si l’examinateur juge votre conduite comme étant insuffisante, c’est sans aucun doute pour votre bien. N’y voyez rien de personnel.

Si vous échouez à l’examen du plateau, n’y voyez pas une défaite cuisante mais plutôt une opportunité de revenir plus forte, plus confiante et plus compétente.

Relisez le chapitre sur la gestion du stress et de la peur de l’échec si besoin.

Réussir l’examen de la circulation 

L’examen de la circulation, contrairement au plateau, possède un bien meilleur taux de réussite. Il est souvent vu comme l’examen le plus simple. 

C’est après avoir validé cet examen que vous pourrez enfin rouler avec votre moto et votre nouveau permis en poche.

Cependant, il faudra attendre quelques jours avant de connaître votre résultat.

Comment se passe l’examen de circulation ?

Entrons dans le vif du sujet.

Équipée d’une oreillette, vous suivez les consignes de l’examinateur qui se situe non loin de vous dans un véhicule suiveur.

L’enjeu de cette épreuve réside dans votre capacité à conduire avec aisance et en toute sécurité, pour vous et les autres.

Globalement, l’examinateur va porter son attention sur votre allure (selon les circonstances de la circulation) et votre anticipation (contrôles visuels).

Evidemment, vous devez respecter le code de la route, maîtriser les commandes de votre moto, être capable de suivre un trajet en autonomie, être courtois

Comme pour l’examen du plateau, l’épreuve n’a pas été conçue pour vous pourrir la vie. Cette épreuve est là pour votre bien et celui des autres. 

Augmentez vos sensations de vitesse

Vous avez votre permis moto depuis deux ans et votre moto vous fait ressentir ses limites

Quelle aubaine ! Le bridage de votre bécane vous permet d’appréhender la conduite seule, de prendre l’habitude, certes.

Mais maintenant que vous roulez en toute sécurité et avec assurance, il est temps de vous faire plaisir.

Fini le bridage : vous entrez enfin dans le monde (presque mystique) des cylindres, des moteurs qui explosent et de l’adrénaline qui coule à flot dans les veines.

Mais avant d’accéder à ce bonheur, vous devez passer par une dernière étape. Rassurez-vous, celle-ci n’a rien d’impressionnant ou de contraignant.

Il s’agit d’une formation de 7 heures qui se découpe en trois modules : un théorique et deux pratiques. Elle n’est accessible qu’après les 2 ans de l’obtention de votre permis A2

A l’issue des trois modules, vous serez en mesure de débrider ou d’opter pour une nouvelle moto.

Un module théorique : prévention, sécurité et équipements

Celui-ci aborde le thème des réflexes, de l’effet des psychoactifs sur la conduite, des accidents…

Vous apprendrez les contextes dans lesquels les accidents surviennent le plus, comment éviter ces situations et quelle conduite adopter pour rester en sécurité.

Cette partie de la formation est menée sous forme de présentation mais aussi comme une table ronde, dans laquelle les participants s’expriment sur leurs expériences propres.

De plus, un point au sujet des équipements homologués est abordé. On distingue les équipements indispensables et les caractéristiques qu’ils possèdent pour assurer la sécurité des motards.

Vous verrez les conséquences que peut avoir l’absence d’équipement lors de votre conduite et en cas d’accident.

Pour récapituler : vous serez conscient des risques lors de la conduite. Pour prévenir ces risques, le module suivant vous forme sur les gestes à adopter et les habitudes à prendre pour profiter de votre nouvelle bécane débridée !

Un module pratique hors circulation

Le module permet d’aborder le thème du freinage, du virage, de la posture… 

Tout ce à quoi vous devez vous ré-adapter. La nouvelle puissance est synonyme de nouvelles responsabilités et de nouveaux réflexes à avoir.

Maintenant, place au concret : vous montez sur une moto puissante, réactive, qui en a dans le ventre. L’appréhension de ce nouveau véhicule nécessite des explications sur les gestes et la posture à adopter pour dompter la bête.

Ensuite, un parcours et des exercices sont nécessaires pour exercer votre technique et vous sentir à l’aise avec toute cette puissance sous le capot.

Un module pratique en circulation

Pour terminer cette formation, une mise en situation réelle vient boucler la boucle et consolider vos apprentissages de la journée. Vous prenez alors les commandes de la bécane et roulez au milieu de la circulation, accompagné du véhicule suiveur dans lequel le formateur observe votre comportement.

Après 30 minutes de conduite, le formateur recueille vos impressions et vous fait part de ses retours. 

Vous possédez maintenant l’attestation de formation. A vous la vitesse (mais toujours avec prudence), à vous l’adrénaline (mais toujours en pleine lucidité et possession de vos moyens) et enfin le bruit du moteur (toujours dans le respect du voisinage). 

Que reste-t-il pour se faire kiffer à moto ?

Eh bien les équipements !

Pour choisir vos équipements, voici une partie dédiée au sujet des homologations, de l’identité de bikeuse qui vous est propre, et des accessoires vraiment sympas à avoir quand est une femme à moto !

Choisir ses équipements pour passer le permis moto

Les équipements obligatoires et homologués

Vous le savez peut-être déjà, mais vous devez rouler impérativement avec un casque et des gants homologués (CE, EPI, E22-05…).

Pour les gants, cela veut dire une homologation CE et/ou EPI.

Trouvez le blouson fait pour vous

-21%
Nouveau
-16%
159.00189.00
-24%

Nous vous invitons à lire cet article du blog Les Bikeuses pour voir en détail ce que comporte un gant de moto homologué (avec des modèles spécialement pour les femmes !)

> Quelle norme pour mes gants de moto femme

norme-gants-moto

En ce qui concerne les casques, la norme à rechercher est celle nommée “E22-05”.

Pour bien choisir votre casque, prenez en compte les critères que nous avons rassemblé au sein de cet article de blog :

> Casque de moto pour femme : comment choisir ?

Casque-de-moto-pour-femme_comment choisir_guide d_achat

Si vous débutez la moto et que vous souhaitez constituer votre première garde-robe de bikeuse, voici l’article idéal :

> Equipements moto pour femmes : que choisir quand on débute ?

Équipements-moto-pour-femmes_que-choisir-quand-on-débute - guide d_achat

Respecter les normes et les homologations est important pour votre intégrité physique, mais aussi pour les assurances et la loi.

Le vrai défi, c’est de trouver des équipements qui concilient sécurité et style.

Ici, on accorde une vraie importance à l’identité de nos bikeuses. Réussir son permis moto est une chose, mais l’obtenir avec style, n’est-ce pas la cerise sur le gâteau ?

Voyons ensemble les principaux styles que l’on retrouve chez une motarde assumée et bien dans sa peau.

Le style Vintage / Rétro

Loin d’être démodé : le style vintage n’a jamais été autant d’actualité. Les blousons et les gants en cuir font leur effet et accompagnés d’une moto Custom / Scrambler, les regards ne peuvent que se retourner vers vous. 

La marque Helstons excelle particulièrement bien dans ce domaine.

En ce qui concerne les casques, privilégiez les motifs rétro avec des chiffres, des couleurs éclatantes, et de préférence, un casque Jet !

Pour compléter votre look de bikeuse, des bottes en cuir sont idéales et s’accordent avec la plupart des pantalons.

Le style Urbain

Pour les femmes qui vont au travail à moto et pour les motardes qui sortent au centre-ville avec leur bécane : le style urbain reste le plus approprié et certainement le plus classe.

Le cuir est tout aussi bien accueilli que le textile, d’autant plus que les modèles de blouson et de jeans restent pour la plupart “sobres”.

En effet, les marques ont pensé à créer des modèles “passe-partout”, qui restent habillés tout conservant une grande sécurité à moto.

On veut dire par là que vous pouvez arriver au bureau sans soulever de questions complexes dans la tête des gens qui bossent avec vous ! 

Pour ça, les marques Macna et Segura sont très fortes !

Le style Girl Racer

Pour les femmes qui veulent afficher une personnalité plus affirmée à moto, les équipements de type roadster sont à privilégier !

L’allure d’aventurière de ces équipements ajoute de la force à votre caractère sans que vous n’ayez à changer quoi que ce soit !

Le cuir comme le textile ne laissent pas indifférents. D’autant plus que ces équipements sont, généralement, les plus confortables et les plus pratiques, votre style ira à merveille sur des modèles de moto tels que les Cruisers, les Customs, les Routières ou même les Roadsters.

Le style sportif

Pour un look confortable et un style à la sportwear, vous avez là aussi de quoi vous faire plaisir. Des couleurs tendances et audacieuses, des coupes et des lignes souples, le sportswear à moto est déjà en train d’arriver et c’est chez Les Bikeuses que ça se passe !

Bien sûr, vous avez également des équipements plus sobres et moins techniques, qui donnent aussi cet effet “sportif” et affirmé sur la motarde. 

Ce style s’associe très bien avec les modèles de moto tels que les Sportives ou les Roadsters, bien que ce look soit facile à porter et convient avec presque n’importe quelle bécane.

Si vous recherchez encore votre style en tant que bikeuse, sachez que vous êtes à un clic de le découvrir.

Notre quiz rapide et amusant vous en dit plus sur votre pratique de la moto, et vous donne des conseils d’équipements qui correspondent à votre personnalité.

Quelle bikeuse êtes-vous ?

Faites le test et recevez une analyse fun du type de motarde que vous êtes ainsi que des recommandations d’équipement moto personnalisées (spécialement pour les femmes). 

À partager aux copains et copines motardes !!

Les accessoires indispensables et vraiment pratique pour les femmes à moto

Maintenant que vous possédez des équipements homologués avec le permis A2 en poche, vous pouvez fêter la réussite de votre examen en vous offrant un cadeau qui facilite le quotidien à moto. 

Nous avons regroupé ici le meilleur des accessoires qui changent la conduite à moto à coup sûr et pour le meilleur !

Commençons, mesdames, par l’accessoire ultime : le protège-cheveux pour casque.

Protégez vos cheveux avec le HighTail Hair et gardez des cheveux sublimes en retirant le casque

Vous arrivez au travail les cheveux ébouriffés à cause du casque ? Vous passez aux vestiaires ou aux toilettes pour passer un coup de brosse sur vos cheveux ? 

Tout ça n’existe plus avec le protège-cheveux HighTail Hair.

Le concept est simple : vous installez une poche invisible à l’arrière de votre casque dans laquelle vous rangez vos cheveux.

De cette manière, vos cheveux restent immobiles, à l’abri des intempéries et ne subissent pas la transpiration.

Pour vous donner une meilleure idée, voici un avant/après utilisation d’un protège-cheveux :

hightail-hair-avant-apres

Si ce petit accessoire révolutionnaire vous intéresse, voilà un cadeau qui devrait vous faire plaisir (-20% sur votre HighTail Hair) :

Mettez le Protège-cheveux HighTail Hair dans votre panier, copiez et collez le code LESBIKEUSESHIGHTAIL-B dans la zone prévue à cet effet lors du check-out et révolutionnez votre conduite à moto !

Dans la même veine des accessoires moto indispensables, les antivols occupent une place privilégiée.

Les antivols pour garder l’esprit tranquille

On identifie deux teams de bikeuses : celles qui ont peur de laisser leur moto au centre-ville et celles qui ne se posent même pas la question.

L’antivol que nous proposons ici est du genre coriace :

L’antivol Haute-sécurité homologué SRA de la marque Auvray vous retire toute inquiétude au moment de garer votre moto.

En acier trempé et muni d’un mécanisme à double verrouillage, cet antivol est certifié anti-sciage et anti-crochetage

 

reco-auvray-antivol-haute-securite-sraEn plus, la marque est française, raison de plus pour confier la sécurité de votre moto à cet antivol !

Les intercoms pour communiquer avec vos compagnons de route

Indiquer le prochain virage ou le prochain arrêt à votre acolyte n’est pas toujours évident. 

Les intercoms ajoutent à vos sorties l’aspect social de la moto. Partagez vos émotions et vos impressions devant un coucher de soleil, écoutez de la musique (sans perturber votre perception de l’environnement) et suivez le guidage GPS en toute simplicité.

Considéré comme l’accessoire par excellence, les intercoms enrichissent votre expérience de conduite et vous facilitent la vie pendant vos trajets.

Différents modèles existent pour combler vos besoins en communication :

Restez connectée avec vos compagnons de route

-12%
-10%
-10%
-10%
-6%

Pour parler avec votre passager, avec un motard qui vous accompagne ou pour discuter en groupe, trouvez le modèle parfaitement adapté à votre situation.

 

Si ce genre d’équipement vous intéresse, voici un guide qui vous aide à choisir le bon intercom selon votre situation et vos besoins :

> Quel intercom moto choisir ?

Conclusion et récapitulatif

Vous savez désormais qu’obtenir son code la route moto (ETM) passe par une assiduité quotidienne de révision. Vous connaissez les meilleures applications pour réviser en toute simplicité.

Vous avez vu les modalités de l’Épreuve Théorique de Moto (ETM) et les organismes agréés pour passer votre examen.

Pour réussir votre examen au permis moto (A2), vous devez apprendre à gérer votre stress. Cela commence par une nouvelle perception du stress et comment vous pouvez l’exploiter pour booster vos performances. Vous connaissez aussi les exercices de visualisation à utiliser pour gérer votre stress au permis moto et les rituels à mettre en place afin de vous concentrer et lâcher prise.

Bien que l’examen du plateau est le plus redouté et possède le plus grand taux d’échec, celui-ci s’assure de votre capacité à réagir aux imprévus, de rouler avec un passager, etc.  Pour ce qui est de l’épreuve de circulation, vous savez qu’elle se valide plus facilement.

Au terme de ces deux examens, vous validez votre capacité à rouler en toute sécurité sur une moto.

Vous ne passez pas un test de personnalité : ne le prenez pas mal si vous échouez à un des deux examens, ce sera uniquement pour votre bien !

Une fois votre permis moto en poche, vous devrez patienter deux ans avant de débrider la bécane (ou d’opter pour une plus grosse cylindrée). Ce temps est nécessaire pour prendre vos repères et développer une vraie aisance au guidon. Ensuite, il sera temps de se faire plaisir et débrider la bête, en suivant une formation d’une journée. 

Prévention, théorie et pratique vous attendent pour appréhender les nouvelles performances de votre moto.

Sûrement que la moto est une vraie passion ou du moins un hobby dans lequel vous aimez vous épanouir.

Pour être en sécurité à moto et avoir une vraie identité de bikeuse, vous avez le choix entre plusieurs looks (vintage, urbain, girl racer, sportive…)

Notre quiz vous a permis d’en apprendre davantage sur votre personnalité de bikeuse et vous donne accès à des recommandations personnalisées selon vos goûts et votre façon de pratiquer la ride.

Enfin, vous connaissez tous les accessoires indispensables pour passer des moments mémorables à moto, sans encombre. Notamment avec le protège-cheveux, l’antivol haute-sécurité ou encore grâce aux intercoms.

 

Si vous avez encore des questions concernant le permis moto, utilisez l’espace commentaire, nous y répondrons avec grand plaisir 😊

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.